Intelligence artificielle : comprendre cette science

Intelligence artificielle signifie littéralement l’ensemble des techniques et des théories utilisées pour créer des machines qui peuvent simuler l’intelligence. Il s’agit d’un ensemble de technologies et de concepts. Visitez le site Symes pour plus d’informations. C’est le mathématicien Alan Turing qui aborde la notion d’intelligence artificielle en 1950. Celui-ci a créé un test qui avait pour objectif de déterminer si les machines pouvaient être conscientes. Toutefois, c’est en 1956 que Marvin Lee Minsky apporte une définition plus claire de l’intelligence artificielle. D’après ce dernier, l’IA est la création de programme informatique qui a pour rôle d’effectuer des tâches complexes qui sont réalisées par l’homme et qui nécessitent des processus mentaux de haut niveau comme l’esprit critique, l’organisation de la mémoire et l’apprentissage perceptuel. Le domaine de l’IA est donc très vaste parce qu’elle concerne autant l’informatique, les mathématiques que la neuroscience ou la philosophie. Les automates et les robots sont classés parmi les intelligences artificielles. Ces deux machines fonctionnent de la même manière mais ont été conçues différemment. Le succès de l’intelligence artificielle est reflété par la grande avancée en matière de technologie comme la robotique dans le secteur de l’armée, par exemple. L’ordinateur nommé Deep blue qui a battu le champion du monde des échecs Garry Kasparov en 1997 a marqué le succès de l’intelligence artificielle pour la première fois. Depuis ce temps, on peut enregistrer plusieurs défaites de l’homme face à la machine comme celle du champion de go Lee Sedol contre l’IA AlphaGo de Google récemment.

Avantages de l’intelligence artificielle

Le succès de l’intelligence artificielle se fait ressentir dans la vie de tous les jours. En effet, dans notre monde d’aujourd’hui, il paraît inconcevable de vivre sans la technologie des ordinateurs comme l’internet ou le numérique. Découvrez nos dernieres etudes electronique .Cette dernière offre donc divers avantages à l’homme au quotidien. Des robots ont été créés pour aider les personnes âgées, les personnes malades ou celles qui ont des emplois du temps surchargés. En effet, ces machines peuvent réaliser diverses tâches telles que tondre la pelouse, faire le ménage ou faire la cuisine. D’après des études menées par des grands scientifiques, bientôt on aura des robots capables de communiquer avec l’homme. Cette nouvelle faculté qui est le langage pourra alors s’ajouter aux différentes compétences des robots déjà existantes. Des humanoïdes qui tiendront compagnie aux humains seront développés. A part cette particularité, un autre domaine est en train d’être exploité dans le secteur de l’intelligence artificielle : c’est la vision. En effet, la reconnaissance visuelle vient s’ajouter aux nombreux apprentissages des machines. Cette dernière englobe un large spectre de développements technologiques concentrés autour du traitement de l’image. La reconnaissance visuelle passe par l’identification des objets sur des photos jusqu’à l’interprétation des émotions d’un visage humain. Tout ceci est faisable grâce à la puissance de l’IA qui analyse parfaitement le big data. Les images en 2D ou 3D ou de réalité virtuelle livrent des informations à la machine qu’elle va interpréter. La reconnaissance faciale ou reconnaissance biométrique est d’ailleurs utilisée dans le domaine du commerce comme la confirmation de paiement par Mastercard à l’aide de selfie dans un magasin.

L’IA dans le secteur de l’automobile

L’utilisation de l’intelligence artificielle dans l’automobile est visible depuis maintenant quelques années avec le projet des grands constructeurs sur la voiture autonome. L’IA est également présente dans le secteur automobile avec l’apparition des voitures connectées qui se sont vendues à plus de 22 millions d’unités pour l’année 2016. Le véhicule connecté peut exécuter différentes fonctions : celui-ci communique avec le chauffeur à l’aide de l’assistant commande vocale sur les conditions météorologiques, par exemple, sur les divers indicateurs du véhicule comme l’état des freins, de l’huile, il assiste le chauffeur dans sa conduite ou encore permet au conducteur de surfer sur internet. Cet assistant virtuel du véhicule a une emprise totale sur la voiture. Celui-ci permet de même au conducteur de recevoir différentes informations essentielles au bon moment comme le fait de signaler des embouteillages à tel endroit ou encore des services. L’assistant virtuel peut chercher une adresse pour le chauffeur ou encore lui rappeler son agenda de la journée. L’intelligence artificielle sera alors une composante incontournable des voitures de demain qui sont les véhicules autonomes. Par le biais d’une technologie de pointe qui est le deep learning, ces derniers pourront analyser et transmettre une très grande quantité de données et ainsi déterminer les situations qui peuvent produire des accidents ou autres faits liés à la sécurité du conducteur.

Articles de la même catégorie :